Le fonds de solidarité est une des forces de l’Enseignement Catholique de Maine-et-Loire. Il permet d’accompagner financièrement les établissements (principalement les écoles) dans la réalisation de projets immobiliers qu’ils ne pourraient assumer par eux-mêmes.

Ce fonds est alimenté par une quote-part de la cotisation diocésaine par élève appelée auprès des O.G.E.C des écoles, collèges et lycées du diocèse.

Le fonds de solidarité n’est pas une caisse de mutualisation : chaque OGEC, s’il a vocation à solliciter le fonds de solidarité pour une aide au financement d’un projet qu’il ne peut financer lui-même, n’a pas un droit automatique à obtenir une subvention de ce fonds.

Les projets immobiliers soutenus par le fonds de solidarité sont étudiés par une commission de solidarité, antenne du C.O.D.I.E.C. L’aide octroyée est décidée en fonction des critères suivants :

  • une analyse de la situation de l’école (financière, démographique, immobilière, …)
  • les raisons du projet
  • l’étude technique et architecturale
  • le coût et la proposition de financement

L’aide du fonds de solidarité revêt deux formes :

  • un apport financier direct et unique
  • une participation à l’annuité d’emprunt souscrit par l’O.G.E.C établie pour 3 années et éventuellement reconductible.

Cette aide attribuée sur plusieurs années est subordonnée à la gestion maîtrisée et rigoureuse de l’O.G.E.C (réduction des charges, contributions, forfait communal, …).